Le projet associatif

Mise à jour : 27/05/2009

Les enjeux : urbanisme et changement climatique


Les défis majeurs du 21ème siècle sont le réchauffement climatique et la mise en place d’une économie de l’après pétrole : nous avons 10 ans pour prendre la bonne décision, 25 ans pour changer nos modes de vie. 70% de la population mondiale vit en ville. Les bilans carbones et les travaux du GIEC démontrent que les principaux émetteurs de gaz à effet de serre sont les filières du transport et du bâtiment, largement dépendantes de notre conception de l’urbanisme.
En France, l’usage quotidien des bâtiments (chauffage, électricité…) et des transports "fossiles"  (personnes et marchandises) sont respectivement à l’origine de 25% et 26% des émissions de gaz à effet de serre. Agir sur l'urbanisme est donc un formidable levier pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le changement climatique. L’échelle des quartiers semble être une échelle d’intervention intéressante. Exemples à suivre, prototypes high-tech, vitrines du marketing urbain, ils intègrent souvent, voire sont les précurseurs de politique de développement durable conduite à l'échelle d’une ville ou d’une agglomération.
 

"Si les enjeux sont avant tout globaux et systémiques, c’est bien à l’échelle d’un quartier, de l’arrondissement d’une ville, que les changements sont réalisables ici et maintenant, pour demain".

 

L'EcoZAC de Rungis, une réponse locale à des enjeux globaux


L’objectif de l’association est de mettre en œuvre de véritables quartiers durables, pensant non seulement la vie quotidienne dans et autour des bâtiments mais aussi les déplacements quotidiens. Bon nombre d’acteurs publics ou privés du secteur du bâtiment et de la planification urbaine connaissent peu ou mal les solutions énergétiques à leur disposition. Face au manque de connaissances et à l’inertie des collectivités territoriales et des professionnels du secteur, il s’agit de développer l’expertise citoyenne comme moteur de la ville durable.  
En 2005, le choix de mener une action ciblée sur le réaménagement d’une friche bien identifiée a permis aux Amis de l’EcoZAC de la Place de Rungis de mener une sensibilisation sur un cas concret et en direct auprès des décideurs mais aussi auprès des citoyens riverains ou non du terrain.

  

"Au-delà de ces résultats mesurables, ce sont les jeux des acteurs et les « méthodes de travail » qui ont été bousculés par l’action citoyenne, et qui sont sources de changement et de progrès dans la construction de la ville durable".   


 

Un réseau ECOZAC pour aller vers une démarche systématique de développement durable


Les objectifs de l’association ayant été atteints sur le projet d’aménagement de la place de Rungis, notre ambition est de créer un réseau ECOZAC afin de promouvoir la démarche engagée à l'échelle de Rungis et de favoriser l’émergence et la constitution d’autres associations autonomes. L'objectif est de mener des actions similaires sur des projets d'aménagement à Paris et en IDF qui feraient l'objet de moins d'attention de la part des responsables politiques sur les problématiques écologiques. 
En matière de positionnement, il s’agit bien de faire valoir un exemple réussi  de démarche militante et citoyenne dans le cadre de l’émergence d’écoquartiers et de se positionner comme une association « tête de réseau » à l’échelle de Paris et ses alentours. Pour ce faire, il nous parait indispensable d'engager conjointement avec les autres associations une réflexion sur la mise en commun des compétences et des moyens dont nous disposons. Nous misons avant tout sur l'autonomie des collectifs et cherchons à mettre en oeuvre les moyens et outils qui faciliteront la capitalisation et le retour d'expérience de chacun. Cela implique par exemple :
  • La diffusion d’une information sur la vie des associations, des projets et le retour d’expérience notamment à travers le site web
  • L'organisation conjointe de soirées d'informations
  • Le maintien et renforcement d’un réseau de militants impliqués localement dans le suivi de leur quartier
  • L’identification d’un réseau d’appui expert pour aider à former un jugement sur les projets d’aménagement en cours ou envisagés sur Paris et ses alentours
Par ailleurs, la présence permanente des associations lors des différentes phases du projet (réclamer dans la phase de décision, veiller au respect des orientations retenues dans la phase de réalisation, faire vivre dans la phase d’utilisation) requièrent une grande diversité et une grande élasticité, tant au niveau des moyens qu’au niveau des actions et des compétences nécessaires. D’où la pertinence d’une mise en commun des outils, des moyens entre associations confrontées à la même problématique.
 

  

"Le temps et la nécessité du changement ne nous permettent plus de continuer à construire massivement des quartiers non durables, sous prétexte que nous n’avons pas de retour d’expérience suffisant sur ces quartiers exemplaires existants. Il faut donc généraliser et dupliquer les bonnes pratiques et ne plus se satisfaire de quelques projets exemplaires."

 
énergies renouvelables haute performance énergétique faible impact sur l'environnement transports doux emplois locaux collecte d'eau de pluie confort intérieur transports en commun voitures partagées mixité sociale matériaux sains recyclage des déchets participation citoyenne espaces verts commerces et services de proximité jardins partagés constructions propres autosuffisance énergétique biodiversité éco-construction qualité de vie
Les Amis de l'EcoZAC de la place Rungis c/o WISE

31, 33 rue de la colonie - 75013 Paris
Tél : 06 66 88 32 44 - contact@ecozac-paris.org