Nos parrains

Mise à jour : 11/05/2009

Ils soutiennent notre action...


Hubert Reeves.
"La Ligue Roc et son président Hubert Reeves soutiennent votre projet d’EcoZAC et aimeraient que sur ce site, l’aspect de la biodiversité en milieu urbain soit pris en compte. La préservation de cette biodiversité ne doit pas être réservée aux espaces ruraux. Introduire un espace boisé au coeur d'un espace jardiné citadin diversifie les espaces et donc les espèces. Bien sûr la végétalisation des murs va aussi dans ce sens et nous apprécions qu'elle soit prévue dans votre plateforme de propositions".
Hubert Reeves, astrophysicien et Président de la Ligue Roc
Jean Louis Etienne.
"Ce projet architectural est instigateur d'un art de vivre au cœur des contraintes humaines et environnementales de la vie urbaine. Dans ce quartier de Paris où la hauteur et la densité des immeubles ont été libérées, un prjet de cette ambition, qualitative, esthétique et humaine est tout à fait justifié.Paris s'honorerait de compter dans ses murs une telle citée comme un témoignage de sa réelle préoccupation environnementale." Jean louis Etienne, explorateur
Pierre Rabhi.
Pierre Rabhi soutient les Amis de l’EcoZAC, car ils participent à la construction d’une ville "vivable" pour tous : un "espace collectif qui replace l’humain et la Nature au cœur de la logique".Pierre Rabhi, fondateur de l'association Terre et Humanisme, pionnier de l'agriculture écologique, expert à l’ONU pour la lutte contre la désertification
Cyria Emelianoff.
« L'initiative des Amis de l'Ecozac est précieuse parce qu'elle ouvre la voie à un projet d'éco-quartier à Paris, qui peut créer un précédent pour engager une réflexion plus poussée et systématique, plus citoyenne surtout, sur le type d'habitat qui est actuellement construit, reconstruit et désiré en Ile-de-France. Cette initiative est également à saluer car elle exprime une demande issue de citadins conscients des enjeux locaux comme planétaires, qui rencontre un écho très favorable auprès des populations qui en sont informées. La demande sociale pour un habitat "durable" est plus forte qu'on ne le croit. Comme l'exprime une association suisse "Eco-attitude", qui défend elle aussi un premier projet d'éco-quartier à Genève, "les gens en ont marre; ils veulent habiter autrement". Cette responsabilisation affirmée de la part de certains citadins doit être entendue très largement, et peut servir de guide et de levier pour dire enfin "oui" à un urbanisme audacieux, démocratique et créatif, respectueux de la Terre et de ses habitants. »
Cyria Emelianoff, Maître de conférences en Géographie et Aménagement à l’Université du Maine, membre de l'association 4D et du comité de rédaction de la revue Ecologie et Politique
énergies renouvelables haute performance énergétique faible impact sur l'environnement transports doux emplois locaux collecte d'eau de pluie confort intérieur transports en commun voitures partagées mixité sociale matériaux sains recyclage des déchets participation citoyenne espaces verts commerces et services de proximité jardins partagés constructions propres autosuffisance énergétique biodiversité éco-construction qualité de vie
Les Amis de l'EcoZAC de la place Rungis c/o WISE

31, 33 rue de la colonie - 75013 Paris
Tél : 06 66 88 32 44 - contact@ecozac-paris.org